Gazon naturel ou gazon synthétique ?

Catégories : Les gazons

Gazon naturel ou gazon synthétique ?

En 2022, après la période caniculaire de cet été, les gazons naturels C3 de nos climats tempérés, même ceux appelés « gazon sécheresse » ou « gazon terrain sec » ont été mis à rude épreuve pour rester verts. Des restrictions d’eau sont venues perturber les habitudes du jardinier dans l’arrosage des gazons semés, des gazons en plaques et des gazons en rouleau. Les gazons synthétiques et les gazons artificiels sont eux restés verts mais la chaleur brulante est venue perturber les enfants et adultes qui marchaient sur ces gazons synthétiques.

   

 

  

Le gazon naturel

Le gazon naturel est obtenu par semis de graines de différentes espèces de graminées. Les gazons naturels sont vendus soit un sac de semences, soit en gazon en rouleau. Pour désigner ces gazons en rouleau vous pourrez aussi entendre parler de : « pelouse en rouleau », de « «gazon naturel en rouleau » ou de «gazon en plaques». Ces gazons en rouleau ou en ces gazons en plaques sont fabriqués par des entreprises spécialisées qui utilisent des graines de gazon achetées en jardinerie. En France, la plupart des sacs de gazon naturel vendus dans le commerce sont des graminées de type C3. Pour distinguer ces différentes semences de gazon naturel, les marques utilisent le vocabulaire suivant et les discriminent en fonction de leur utilisation: gazon jardin d'ornement, gazon pour terrain sportif, gazon pour prairies, gazon pour terrain sec, gazon spécial ombre, gazon sécheresse, gazon rustique, gazon économique, gazon méditerranéen. Cependant la quasi-totalité de ces semences sont des semences C3 (climat tempéré) qui ne résistent aujourd'hui plus aux conditions extrêmes de chaleur et de sécheresse car leur photosynthèse se bloque lors de ces phases critiques. La conséquence directe est le jaunissement du feuillage pouvant même conduire à la mort du gazon lors de sécheresses et de restrictions d’eau comme ce fût le cas pour l’été 2022.

Aujourd'hui, les gazons C4  sont utilisés dans les pays au climat chaud comme l’Espagne, l’Amérique du Sud, le Portugal, l’Italie du Sud, l’Afrique du Nord mais vont venir s'imposer en France pour permettre au particulier de conserver l'esthétique et la couleur verte de leur pelouse, que ce soit une pelouse en rouleau, un gazon en rouleau, un gazon en plaques ou lorsque l’on a décidé de semer son gazon soi-même. Ces gazons naturels de type C4 (climat chaud) ont la capacité de continuer leur photosynthèse et donc leur croissance pendant les phases de sécheresse et de chaleur extrêmes. Aujourd'hui on voit apparaître des gazons en rouleau qui commencent à être semés avec des graines de gazon naturel C4. On peut considérer que toutes ces façons de semer du gazon directement, à savoir les gazons rouleau, les pelouses en rouleaux, les gazons naturels en rouleau, les gazons en plaques, sont une alternative crédible au gazon artificiel synthétique car ils offrent de multiples avantages économique, écologique et esthétique pour continuer de profiter d'un gazon vert pendant les périodes d'été.

Le gazon synthétique

Le gazon synthétique est élaboré à partir de plastiques polypropylène (PP) et de polyéthylène (PE), produits issus du pétrole. Le gazon synthétique est composé de fibres plastiques colorées  avec des textures variées selon le prix et la qualité de fabrication. Le gazon artificiel est vendu en rouleau à poser. Plusieurs dimensions sont proposées. Le gazon synthétique est perméable et est très chaud lors de fortes chaleurs. Beaucoup de fabricants proposent ce type de produit en jardinerie ou sur le web. Il y a des gazons synthétiques de qualité et d’autres qui sont beaucoup moins esthétiques et durables.

 

Esthétique

Le gazon synthétique reste vert en permanence cependant selon la qualité du gazon artificiel, les fibres qui imitent les brins d’herbe peuvent briller selon l’angle de vue. Il a l’avantage de ne pas avoir besoin d’eau, ni d’engrais, ni de fongicide mais nécessite un balayage fréquent pour qu’il reste beau. En été, la sensation au contact des pieds peut paraitre artificielle et le soleil peut rendre impossible la marche pieds nus.

Le gazon naturel possède différentes gammes selon les usages. Dans le commerce ; le gazon est vendu sous différentes appellations mais on retiendra les trois grands groupes utilisés : le gazon d’ornement pour les parcs et jardins où la pelouse a une fonction esthétique dans la composition du jardin. Le gazon sport qui est utilisé lorsque le piétinement est intensif. L’esthétique attendu est inférieur au gazon d’ornement. Enfin le gazon prairie pour des surfaces importantes à recouvrir dans les parcs et jardins. Le gazon naturel peut être vendu en plaques ou être semé directement avec des graines.

BILAN : Nos gazons font jeu égal avec les gazons synthétiques de haute qualité et les dépassent même avec le temps.

Ecologique

D’un point de vue écologique, le gazon synthétique à l’avantage de ne demander aucun apport d’eau, ni de traitement pour lutter contre d’éventuelles maladies ou adventices. Cependant, sa composition à base de pétrole ne fait pas de ce produit un produit durable. Le gazon artificiel synthétique a un inconvénient puisqu’il ne capte pas de CO2. Il faut savoir que 250m² de gazon naturel, que ce soit un gazon en plaques, un gazon en rouleau ou un gazon semé produit l’oxygène d’une famille de 4 personnes.

Comme nous venons de le voir, le gazon permet de capter du CO2 et va créer un ilot de fraicheur, bénéfique lors des fortes chaleurs. Il permet également d’être un habitat naturel pour les insectes et autres animaux du sol. Si un grand nombre de gazons actuellement vendu dans le commerce engendre l’utilisation de traitements pour lutter contre les maladies et adventices, la plupart des gazons C4 que nous proposons sont très résistants aux maladies et à la concurrence des mauvaises herbes.Les Cynodon dactylon que sont la variété Ibiza et Gobi sont très performants.

Concernant l’arrosage, nos gazons "spécial sécheresse" dits C4, réduisent drastiquement les quantités d’eau à apporter. Et même si l’on se passe d’arrosage, dès la 2ème année d’implantation, les gazons naturels que nous proposons, perdront légèrement leur couleur mais reverdiront dès la 1ère pluie. Il n’est pas rare qu’un orage se produise au milieu de l’été, même de quelques minutes. Cet évènement suffira à reverdir votre gazon pour de nombreux jours.

BILAN : Nos gazons, par leur faible besoin en arrosage, par l’absence de traitement contre les maladies et les mauvaises herbes, sont plus écologiques face aux gazons synthétiques, aux gazons en plaques et aux gazons en rouleau.

 

Economique

Le gazon synthétique est 10 fois (les bas de gamme) à 25 fois plus cher que le gazon naturel. Les gazons synthétiques sont vendus entre 9€ et 40€/m². Les gazons naturels vendus en sac sont les plus économiques et sont compris entre 0,30€ et 5€/m². Le prix des gazons en rouleau ou le prix des gazons en plaques oscillent entre 6 et 10€/m².

BILAN : Nos gazons naturels sont bien moins chers et donc plus économiques que les gazons en plaques, les gazons en rouleau ou les gazons synthétiques.

Durabilité

Certes, l’esthétique du gazon artificiel est constante au fil des saisons mais la durabilité des gazons artificiels est également une question qu’il faut se poser. Nos gazons naturels se maintienne bien dans le temps, notamment par leur capacité à "étouffer" les mauvaises du fait de leur système racinaire très puissant.

BILAN : Nos gazons sont naturels et maintiennent leur qualité dans le temps contrairement aux gazons synthétiques.

Facilité d’installation

Les gazons naturels en sac, les gazons en rouleaux ou les gazons en plaques demandent une préparation du sol. Il faut enlever les grosses pierres, les mauvaises herbes, et niveler le terrain. Pour le semis direct, il faut épandre les semences de gazon selon la densité préconisée, puis rouler pour tasser le sol et enfin arroser pour tenir humide jusqu’à la levée des graines. Prévoir également un anti-fourmi pour éviter que les graines soient déplacées en grands nombres ailleurs que sur la future pelouse.

Pour le gazon synthétique, il faut également préparer le sol soigneusement. Enlever les pierres, niveler parfaitement le sol, le drainer seront les principales tâches à effectuées. Une fois les rouleaux synthétiques positionnés, il faut les fixer à l’aide de sardines métalliques. Enfin, un passage avec le ballet viendra relever les fibres synthétiques.

BILAN : Nos gazons, surtout les espèces de Cynodon dactylon améliorées, peuvent être installés par vous-même, facilement et plus rapidement que le gazon synthétique surtout si la surface dépasse 50 m².

Entretien

Le gazon synthétique nécessite le nettoyage de sa surface avec un ballet ou un souffleur. Des débris végétaux peuvent être déplacés par le vent sur la surface. Des excréments d’oiseaux peuvent aussi se retrouver sur la pelouse synthétique ce qui nécessitera peut-être le passage d’un jet d’eau. Par ailleurs, pour maintenir une apparence naturelle, un balayage périodique sera important pour réorienter les fibres.

Le gazon naturel, qu’il soit en plaques ou semé directement, aura besoin d’être arrosé en période estivale. Au printemps, selon le feutre formé en surface, le passage d’un scarificateur permettra d’aérer votre gazon et de faire entrer l’eau plus facilement dans la terre. Selon l’espèce choisie, si vous souhaitez conserver une homogénéité visuelle, il faudra désherber pour enlever les « mauvaises herbes ». Enfin, toujours selon l’espèce semée, il faudra tondre pour maintenir votre pelouse esthétique à la hauteur désirée. En été, lorsque la sécheresse est présente, ne pas tondre trop court pour éviter de fragiliser votre gazon.

Pour limiter le temps d’entretien, nos gazons demandent beaucoup d’eau car ils sont extrêmement résistants à la sécheresse en comparaison des mélanges dits « terrain sec » du commerce. En effet, nos espèces sont des C4 qui viennent des pays chauds. Les Cynodon dactylonzoyzia et kikuyu colonisent votre gazon et vont prendre le dessus sur les mauvaises herbes ce qui limitera la tâche liée au désherbage. La résistance aux maladies de nos gazons élimine aussi les phases de traitement chimique.

BILAN : nos gazons climat chaud diminuent considérablement l’entretien et viennent faire jeu égal avec les gazons synthétiques, que ce soit pour l’arrosage et le traitement des mauvaises herbes et maladies.

 

NOTRE CHOIX

Les gazons naturels restent la meilleure solution pour votre jardin. Ils sont économiques, écologiques et esthétiques.

Nos gazons ont tous les atouts pour s’adapter aux conditions climatiques de demain tout en maintenant un haut niveau esthétique et un faible besoin d’entretien.